Comment reconnaitre une fille Lesbienne

by Conseiller en Rencontre on juin 10, 2015

fille lesbienne

Il est vrai que l’orientation sexuelle ne se lit pas seulement dans le regard, comme elle ne peut pas être lue uniquement dans les attitudes, le comportement ou la façon d’être. Mais il y a des cas où c’est soupçonnable. Une fille un peu trop masculine, qui ne porte jamais de vêtements féminins, et qui fréquente trop souvent les filles en donnant l’impression de les ”draguer” ou en leur donnant trop d’importance, on risque d’avoir des doutes non ? Le même genre de fille avec un comportement masculin, un style de vêtements trop masculin aussi et qui ne fréquente que des garçons, avec une façon de parler trop masculine, on dirait bien une lesbienne ? Mais une lesbienne n’est pas toujours une fille au masculin, comme un gay n’est pas toujours un homme au féminin, mais ce sont des cas, et ce sont bien les cas soupçonnables.

La différence entre une fille lesbienne et une hétéro

Comme les gays virils sont des gays invisibles, les lesbiennes normales le sont aussi, cependant, il y a quelques autres détails révélateurs. Parfois, la coupe de cheveux peut être un signe, une coupe carré peut-être, une coupe trop masculine d’une manière ou d’une autre, un style bien particulier, etc.., tatouage, piercings, bracelets d’hommes, bagues aux masculins. Il y a aussi les filles trop féminines, il est facile de les repérer, le trop de féminin tue le féminin.

Comme déjà cité, il y a les lesbiennes invisibles ou les bisexuelles, que l’on croit hétéros, cependant, leur désintérêt pour les hommes et leur intérêt pour les filles que l’on peut remarquer à travers leurs regards rend les choses encore plus claires. D’ailleurs, il y a aussi un autre moyen de les reconnaitre, en dehors du style de vêtements, du style de vie, des tatouages, piercings, des cheveux ou de la façon d’agir et de parler, il y a quelque chose de très simple, si vous connaissez une lesbienne, demandez-lui, elle saura vous dire ce que lui dit son instinct, parfois il ne se trompe pas et dit vrai, les lesbiennes ont tendance à se reconnaître ; ce radar se développe au fil des expériences, le ressenti joue donc un rôle là-dedans, par contre chez les hommes ça ne marche pas toujours.

Et elle, je peux la draguer ?

Une fille hétéro par contre, n’a pas tendance à donner trop d’importance aux filles, mais faites attention, vous risquez parfois de mélanger les choses. Une fille qui donne trop d’importance à l’amitié ou à son amie intime n’est pas forcément lesbienne, on remarque bien souvent deux amies intimes qui se disputent comme un couple et qui sont souvent inséparables, attention à ne pas mélanger les choses et croire qu’elles sont lesbiennes, ce n’est pas toujours vrai, par contre pour les garçons ça fait un peu bizarre et c’est très soupçonnable. Et puis il y a la dernière catégorie, celle qui fait semblant de ne pas s’intéresser, cachant derrière ce désintérêt un intérêt unique… Si la fille en question essaye trop souvent d’éviter les filles et montrer qu’elle ne s’intéresse pas à elles, et puis à un autre moment, montre de l’intérêt sans s’en rendre compte, puis, dès qu’elle s’en rend compte, se retient tout d’un coup, ce genre de comportement est sûrement le comportement d’une lesbienne qui n’en est pas fière et qui a du mal à l’accepter. Mais de toute façon, faites bien attention aux préjugés, la fille que vous fréquentez le plus souvent avec intérêt, sans qu’elle le montre, peut être lesbienne comme elle peut bien être hétéro.

Previous post:

Next post: